Fils et les lacets : une histoire d’horreur. Parfois, cela pouvait même devenir gênant lorsque, par exemple, nous devions lacer ses chaussures dans un centre d’achats. Généralement, je sors mon arsenal avant de procéder à l’opération laçage, au cas où un moldu lâcherait un commentaire désobligeant du genre “t’as pas honte à ton âge de ne pas savoir comment attacher tes chaussures?” en passant.

Pendant des années, Fils a fait des progrès remarquables en motricité fine. Par contre, pour les lacets, ce fut peine perdue. Nous avions adopté assez vite les chaussures à velcro, question de “on choisit nos batailles” et de “il y a des choses plus importantes à accomplir que les lacets”. Toutefois lorsqu’à 13 ans, que tu es au secondaire, que tu chausses déjà du 7 et que Geox limite le velcro aux jeunes enfants, alors quoi faire ? Acheter les chaussures de Fils en Europe ? Payer des frais de fous en importation ? Heureusement, il y a une alternative : le U Lace.

Sur mon fil Facebook, j’ai vu passer plusieurs gadgets permettant d’attacher les chaussures plus rapidement et surtout plus facilement. Le U Lace me semblait le plus attrayant parce qu’il imite à la perfection des lacets.

Au début, je doutais de son efficacité. J’étais également sceptique à l’idée que ces élastiques serrent adéquatement le pied dans la chaussure. J’ai tout de même commandé quatre paquets de U Lace chez kitplanete.ca, un magasin spécialisé en articles d’apprentissage et d’objets adaptés pour autistes, TDAH, retard de développement, Trisomie 21, etc.

À 4.95 $ le paquet, je me disais que je ne perdais pas grand chose. Qui plus est, on peut les acheter en ligne sur le site de Kit Planète. Pas besoin de traverser d’est en ouest sur le boulevard Henri-Bourassa jusqu’à la rue Brabant-Marineau, dans le secteur industriel de Ville Saint-Laurent !

Placer ces fameux U Lace a été quelque peu douloureux pour le bout de mes doigts, mais le résultat est épatant. Plus important encore, la chaussure tient bien !

Seul bémol, il peut arriver que les élastiques finissent par lâcher, surtout ceux dans le haut de la chaussure.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s