Me transformer en héros ? Euh… ok. Comment on fait ? Il faut s’inscrire à une course à obstacles ? C’est tout ? Ah… Et ça me garantit de devenir ce que vous appelez un “Cool Dad”, c’est ça Ah… C’est que… c’est ce que je fais une course à obstacles depuis 13 ans déjà ! Oui, oui, oui, avec ma femme et Fils par-dessus le marché. Oui, c’est le garçon à côté de moi, qui lit son Tintin à voix haute depuis 15 minutes. Autiste, oui. MAIS FONCTIONNEL !!!! (NDLR : pourquoi faut-il toujours que je le spécifie ? La peur du jugement, sans doute)

Dès sa naissance, ça a commencé. Quand tu nais prématuré, hein ? On n’était pas prêt quand ils ont donné le signal. À vos marques, prêts, partez ! HEIN ?????? T’as pas le temps de vérifier si tes lacets sont bien serrés. Quand c’est parti, c’est parti.

Oui, je vous assure, c’est une course à obstacles. On ne saute pas par-dessus de barrière, ni ne court pas un étang de bouette… On grimpe pas sur des clôture de 15 pieds, ni ne rampe en-dessous d’un filet… Les obstacles auxquels on fait face, ça ressemble plus à des problèmes de santé, des rapports et des subventions à aller chercher, des bureaucrates à éviter.

Oui, c’est des obstacles, des bureaucrates. Quand ils te posent des questions, c’est comme si tu courais dans un étang de bouette justement. Oooooooooh ! Oui !

Les séances chez les spécialistes aussi. Il y a des jours où ça se passe très bien et d’autres où… ish ! Fils était peut-être un peu plus fatigué, un peu plus excité, je ne sais trop, mais… il n’écoutait pas beaucoup ! C’est pas grave, c’est pas grave, bien sûr… Mais on se met à se questionner : plafonne-t-il ? On a peur, on doute. D’autres obstacles… Et ça prend dans le couple, on est plus fatigués, on s’engueule un peu plus, puis on se réconcilie. Ainsi va la vie, ainsi vont d’autres obstacles.

Je pourrais continuer ainsi encore longtemps, mais je vais arrêter tout de suite avant d’emmerder tout le monde encore davantage. Surtout toi, cher organisateur de cette course endiablées pour Cool Dads qui écoute présentement mes lubies et mes plaintes en roulant des yeux. Toi qui veux le bien des papas, je cherche simplement à t’expliquer pourquoi ta phrase  “L’endroit où les papas se transforment en héros” pour vendre ta course dans la boue me reste en travers de la gorge. Ne le prends pas mal, je veux juste m’exprimer. On nous reproche tellement de garder tout en dedans de nous, hein ? Tu connais !

Le “héros” que je dois être chaque jour de ma vie va sans doute se reposer cette journée-là. Je vais probablement me promener avec Femme de ma vie et Fils. Et si nous allions au parc du Mont-Royal ? Ou faire du kayak sur notre lac ?

Bon. Et si je change d’avis, c’est quand ta course ? Au mois d’août ? J’y penserai. Est-ce que les cool dads vont accepter qu’un autiste y participe ?

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s