La phrase de l’exaspération, lorsqu’une personne en a assez que vous vous inquiétiez. La phrase qui nie l’autisme. Quelqu’un vous l’a-t-elle déjà dite ? VOULEZ-VOUS BIEN ARRÊTER DE VOUS EN FAIRE ?!!? Y’EST CORRECT, VOTRE ENFANT!!!

Y’est correct… Il va bien… Il est intelligent… Il va faire son chemin dans la vie… Lâchez-le… Laissez-le aller… Bref, Y’EST CORRECT !!!!

Ça va, on a compris. À vos yeux, il est correct. À vos yeux, on ne devrait plus s’en faire parce qu’il va bien… il est intelligent… il va faire son ch… BASTA !

Y’est correct… C’est sans doute très gentil de la part de la personne qui le dit. Il y a comme une sorte d’empathie bien cachée derrière ce commentaire, une sorte de reconnaissance des talents de Fils, de ses capacités qui “voilent” sans doute son autisme (voir mon dernier texte sur le sujet) MAIS il y a plus…

Oh que oui…

On sait que l’on peut devenir énervant à la longue avec nos histoires. Ça, je le reconnais. Nous savons bien nous outiller et surtout outiller Fils face à l’autisme. Nous sommes également parfois à la recherche d’une oreille pour nous écouter et d’une épaule pour décharger cette lourdeur qui

Il est “toute” correct, votre fils. Oui, sans doute et en même temps… NON !

On sait qu’il est intelligent, mais est-ce que son intelligence sera reconnue par un employeur ? Même chose pour ses compétences, son raisonnement, ses connaissances, ses capacités. Je dirais même plus son autonomie qui se développe de plus en plus, même son équilibre. Est-ce que tout ça va lui garantir un bel avenir ? Sans vouloir tomber dans les jeux de mots mongrainesques, seul l’avenir nous le dira… Et ça, nous ne le savons pas.

Donc non, il n’est pas “toute” correct, notre Fils.

Et puis ça veut dire quoi, que “toute” sera correct ? Lorsqu’on m’informe que la toiture de ma maison coule, je ne tenterai pas de me convaincre que “toute” va être correct, je ne regarde pas mes bardeaux en me disant “ils sont corrects, mes bardeaux!”

Il n’est pas “tout” correct, notre Fils. Alors on lui donne tous les outils possibles pour qu’il se développe et qu’il soit le “plus correct” possible pour une société qui carbure à la perfection comme une Ferrari qui carbure au sans plomb : c’est tout ce qu’elle veut. Autrement, cela va perturber le moteur !

On sait aussi qu’après un certain âge, le gouvernement va décider de l’ignorer… En Italie, après 18 ans, les autistes ne le sont plus… comme par magie. Ici, le gouvernement pense que plusieurs autistes deviennent entièrement autonomes à partir de l’âge de 21 ans. Le service de santé les lâche dans la nature et puis voilà. C’est pour cette raison qu’existe la Fondation Véro et Louis.

Un jour, sans doute qu’il sera plus correct qu’il ne l’est présentement.

Présentement, il fait des pas de géants à son école secondaire. Des pas de géants, mais la route est longue.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s