À quel âge doit-on arrêter de croire au Père Noël ? Fils a 13 ans et le personnage du gros bonhomme à la barbe blanche et au long manteau rouge revêt encore son importance dans son imaginaire.

Il n’a pas assisté à son arrivée triomphale au centre-ville dans le cadre du traditionnel défilé de Noël,  ni allé lui serrer la main et se prendre en photo avec lui au centre d’achats. Par contre, il lui a écrit une lettre. Une lettre avec des phrases plus complètes et avec quelques détails sur sa vie à l’école.

Peut-être doute-il de quelque chose ? Peut-être qu’il sait au fond de lui que le Père Noël est un personnage. En même temps… Il s’assure que le sapin soit bien allumé et que l’étoile sur la branche du haut soit bien visible afin que Père Noël ne manque pas la maison ! Qui plus est, il veille à ce que lui et ses rennes aient leur collation.

Plus important encore, son arbre-veilleuse est bien installée dans sa chambre au chalet. On le lui laissait à l’année parce que les lumières l’apaisent et le sécurisent. Encore à 13 ans, leurs fonctions sont les mêmes ! Ça peut sembler gaga pour certains, mais c’est comme ça. Et à mes yeux, c’est entièrement normal.

capture-decran-2016-12-24-a-17-10-46

Pour ce qui est du Père Noël, certains diront “oui mais il a 13 ans”. Sauf que… je veux que la magie de Noël brille le plus longtemps possible en son coeur, même si elle ne scintille pratiquement plus dans le mien. Ce sera une autre histoire que je vous raconterai bientôt.

D’ici là, je vous souhaite un joyeux Noël.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s